Depuis 1994 dans la basse-ville de Toulon - ARCHAOS accueille le jour les sans toit & les mal logés
 
Actualité
 
L'association
 
Actions
 
Divers
 

 


ARCHAOS
95 Rue Montebello, TOULON 83000

Tél. 04.94.91.26.80
Fax : 04.94.93.42.13

archaos_83@hotmail.fr

Siège social :
95 Rue Montebello, TOULON 83000




 
*ARCHAOS se réfère au conte satirique de l'écrivain Christiane Rochefort (1917-1998), "pays heureux et mythique effacé de l'histoire, et donc de toutes les cartes, pour cause de jalousie
des pays voisins"

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Nos actions en détails
  Point Café et Accueil 

Tous les matins du lundi au vendredi.

Les objectifs :

- Inciter un public précaire/exclu à se (re)socialiser en fréquentant régulièrement l’accueil d’Archaos.
- Favoriser l’émulation et la convivialité par des activités collectives.
- Permettre aux personnes de retrouver une dignité grâce à l’humanisation du lien systématiquement pratiquée par les membres de l’équipe.
- Repérer les blocages et mobiliser les capacités des personnes pour les inciter à envisager un nouveau projet de vie et un retour vers l’autonomie.
- Restaurer les liens familiaux quand c’est encore possible, car cela permet de se reconstruire plus vite et pour plus longtemps.
- Pacifier le quartier en désamorçant les conflits par des médiations dans et autour du local.

2011
2010
2009
2008
2007
Nombre de jours d’ouverture
256
254
242
243
254
Nombre de visites
19 402
15 246
13 332
11 420
9 040
personnes différentes accueillies
1 928
1 311
1 153
1 035
849
Nombre de Petits-déjeuners
17 288
14 802
12 332
9 294
7 354
Repas chauds
5 710
NC
NC
NC
NC
Colis alim. distribués
210
NC
NC
NC
NC
Actes de socialisation (moyenne)
16 640
14 986
13 310
11 421
8 890
Exclusions (de 1 jour à 1 semaine)
45
NC
NC
NC
NC


En 2011, l’accueil de jour Archaos a reçu en moyenne 76 personnes différentes par jour d’ouverture.

L’accueil collectif de jour est régi par le « code archaote » qui engage les usagers, les permanents et les volontaires.

 


  Hygiène 


Les objectifs :

Améliorer l’état de propreté et l’aspect des personnes en situation précaire.
Rétablir le respect de soi chez ceux qui l’ont un peu ou beaucoup oublié.
Inciter les personnes à prendre soin d’elles.
Une brosse à dents est toujours proposée car rarement demandée, 70% de notre public a des problèmes visibles de dentition.
L’ambiance calme de l’espace hygiène permet de créer des liens plus intimes, c’est à ce moment là que l’on nous parle plus facilement des bobos cachés, blessures ou maladies.
C’est dans l’espace hygiène, plus discret que sont placés les distributeurs de préservatifs et de gels.

Public
Personnel
Matériel
Services
Usagers SDF n’ayant pas de lit en foyer ou un logement vétuste sans douche Les 4 animateurs animent à tour de rôle l’espace hygiène 1 cabinet de toilette
2 lavabos
1 douche
1 vestiaire
Produits de lavage, de rasage, de beauté.
1 baignoire à l’étage
Douches
Lavabos
W.C.
Coupes de cheveux
Laverie
Dons et échange de vêtements
Divers hygiène

 

Indicateurs
2007
2008
2009
2010
2011
Nombre de douches
1 265
1 642
1 359
1 612
2 011
Utilisation des lavabos (visage, mains, cheveux et rasage) par jour
35
47
56
55
61
Nombre de coupes de cheveux
98
246
242
278
325
Nombre de changes distribués
1 265
2 128
2 631
2 347
3 502
Linge lavé (en tonne)
1,3 T
2,7 T
3,1 T
3,5 T
4.2T
Dons de vêtements (nombre de sacs de 100 litres)
117
208
157
208
424

Les douches gratuites sont attribuées par ordre de demande dès l’ouverture.

Gratuits également : savon antibactérien, shampoing, gants jetables, serviettes pour le corps et pour les pieds, lait corporel, remise d’un change complet, coupes de cheveux…
A disposition : mouchoirs en papier, brosses à dents et dentifrice, rasoirs et mousse à raser, serviettes périodiques, préservatifs, gel….

Chacun désinfecte la douche après son passage mais un membre du personnel reste vigilant.

Les vêtements de rechange sont nettoyés par nos soins à la laverie du quartier.

Deux lavabos avec miroirs sont disponibles pour : se voir, se raser, se laver les dents, les mains, se maquiller…

Les dons de vêtements et les généreux donateurs de plus en plus nombreux, nous sont d’un grand secours...

Nous regrettons de ne pouvoir satisfaire à toutes les demandes au cours de la matinée par manque d’espace, de moyens et de temps.


  Domiciliation et Point courrier 
 


Quelques chiffres :

Indicateurs
2007
2008
2009
2010
2011
Domiciliations
60
92
150
129
14
Nouvelles domiciliations
42
51
74
40
70
Dont domiciliations 18/25 ans)
11
15
28
16
17
Courrier distribué (nombre de lettres)
NC
NC
NC
3 282
3 635

L’équipe se réunit tous les mercredis après-midi pour statuer sur les demandes de domiciliation

Les objectifs :

- Ouvrir et monter des dossiers d’accès aux droits pour les usagers qui ne les ont pas encore.
- Permettre la mise en place de l’action santé grâce aux couvertures CMU et CMU complémentaire.
- Renouer des liens avec les familles par le courrier ou le téléphone en vue d’une relation apaisée (facteur de réussite dans la progression des démarches) par le biais d’Internet ou des réseaux sociaux.
- Restaurer des liens avec les institutions, des employeurs, des agences immobilières, des propriétaires etc…
- Accompagner les personnes dans leurs démarches pour les aider à repérer les blocages qui les paralysent et les empêchent d’évoluer.

Services complémentaires offerts aux personnes bénéficiant de suivis formels ou informels :

- Contrats de domiciliation bipartite entre l’usager et l’association.
- Accès aux droits (ressources et couverture médicale) avec le montage et suivis des dossiers et RSA, CMU.
- Orientations et liaisons diverses afin de recouvrer des droits fondamentaux liés à la santé, à l’hébergement, et au travail…
- Montage des dossiers de retraite, des dossiers MDPH pour ouvertures ou reconduction des droits à l’AAH et RQTH (reconnaissance en qualité de travailleur handicapé).
- Demandes d’aides d’urgence : financières, alimentaires, vestimentaires.
- Aide à l’élaboration de projets dans le cadre des Contrats d’insertion.
- Favoriser la mobilité des personnes qui ont des projets (carte Jeans, carte de solidarité SNCF, aide à la mobilité du Conseil Général, ticket de bus).
- Envoi des courriers administratifs (DTR…).
- Boîte aux lettres et lecture explicative des courriers administratifs si nécessaire.
- Photocopie des documents importants reçus pour les conserver dans le dossier personnel.

- Accompagnements aux soins ou pour des démarches administratives (médecin, poste, banque, prison, mairie…).
- Aide à la recherche d’appartements et au maintien dans le logement.
- Création de CV et aide à la formalisation de lettres de motivation.
- Mise à l’abri, à leur demande, des papiers d’identité et autres pour les personnes suivies sans logement ni hébergement et qui sont susceptibles de les perdre ou de se les faire voler.

Rendez-vous individuels l’après-midi pour les dossiers à approfondir, les visites ALT, et les accompagnements spécifiques.

 

 
  Antenne RSA

Objectifs conventionnels
Réalisations 2007
Réalisations 2008
2009
2010
2011
Accompagnement des allocataires (40 conventionnellement)
65
79
106
97
75
- dont 60% de contrat d’insertion
53
66
90
85
68
- dont 100% CMU,
64
77
99
93
69
- dont 25% logement/hébergement,
- 5 ALT
- 10 FSL
- 5 hébergements d’urgence
- 14 logements autonomes
- 3 CHRS
- 13 ALT
- 11 FSL
- 21 héberg. d’urgence / CHRS
- 12 logements autonomes
- 5 réintégrations pérennes en milieu familial
- 13 ALT
- 9 FSL
- 27 Héberg. urgence/CHRS
- 21 entrées en appartement autonome.
- 8 ALT
- 29 héberg. urgence CHRS
- 20 entrées en appartement autonome
- 23 app. autonomes
- 36 entrée en CHRS dont
- 12 en hébergement d’urgence
- Et 5 ALT dont 4 archaos


Points forts de l’année :

En raison d’un changement prévu dans l’organigramme de l’association (départ à la retraite du directeur fin 2011) et du glissement du poste de l’Assistante de Service Sociale vers une fonction de responsable de l’action, nous avons été vigilants sur le chiffre des suivis en maintenant un seuil plus bas que l’année précédente.

Le flux de suivis est de 75 personnes en 2011. Une file active de 57 à 43 par mois a été gérée.
Nous avons effectué 16 nouvelles domiciliations et 32 renouvellements ont été accordés.

Le travail de l’assistante sociale est organisé sur 3 constantes :
- Les suivis individuels (liés aux domiciliations avec les suivis RSA et hors RSA) - Un travail de groupes à l’accueil (sur un projet type Isic mené avec les animateurs)
- Un projet « femme » avec un groupe d’accueillies et le personnel féminin de l’association.
Les 3 façons de travailler l’intervention sociale se complètent, s’enrichissent et s’interpénètrent pour optimiser les parcours des personnes puisqu’elles sont mieux connues.

 

  Alphabétisation


 

  Sport - Equipe de Foot


Pour plus d'information sur notre équipe de foot, rendez-vous ici.

 

 
  Aide au logement
 
Logement : Dispositif ALT :

Une convention a été passée avec la DDCS (ex DDASS) du var pour la location d’appartements dans le cadre du dispositif ALT (Allocation Logement Temporaire).
2 appartements sont loués par Archaos dans le cadre de ce dispositif.
Quand l’usager bénéficiaire respecte le contrat d’hébergement qu’il a signé avant son entrée, il peut gagner la confiance du bailleur qui acceptera plus volontiers que le bail glisse en son nom propre.
La durée d’un hébergement en ALT se situe entre 6 mois et un an maximum.
- 8 personnes sont entrées en ALT dont 4 sont passées par les ALT d’ Archaos :

Les ALT ont permis
- 1ère personne : Une entrée sur Verticale et d’initier des examens de santé.
- 2ème personne : Une remise en marche des démarches administratives, reprise de confiance en soi et également de renouer des liens avec ses filles.
- Celui qui a bénéficié de la 3ème a pu entreprendre une démarche de soins, son séjour a été ponctué de passages difficiles, c’était un gars marginalisé, à la rue depuis des années : à l’issue de l’ALT il décide de changer de mode de vie et se met en couple rapidement ne supportant plus de vivre dehors.
- La 4ème ALT est attribuée à un jeune qui a des problèmes de santé et a besoin de "se poser" : il bénéficie d’un suivi justice et d’un bracelet qui oblige à avoir un appartement.

 

  Aide au retour à l'emploi

Même sans hébergement consolidé réellement, nous constatons que certains parviennent à assumer un travail ; CDD ou missions intérimaires au minimum :

- 30 personnes se sont inscrites dans ces actions.
- 9 ont contracté un CAV ou un CUI
- 3 ont obtenu un CDI
- 10 ont intégré une formation
- 2 ont créé leur entreprise

La collaboration avec le PLIE TPM se poursuit avec une belle énergie avec 9 démarches avérées, avec pour effet de stimuler les parcours professionnels ; même si certaines orientations restent sans effet, la personne n’adhérant pas à la démarche.

 

  Action Femmes

Développement du projet femme :

Nous avions déjà une action spécifique auprès d’un public féminin or, nous avons décidé de dédier aux femmes un temps privilégié.
Ce projet identique aux principes du « repas-débat du mercredi », réunit le groupe 2 fois par moi autour d’un repas .Des sorties cinéma, des débats et autres … au choix des participantes, avec des thèmes qui ont trait à leur vie et leur préoccupations, ont été initiées.

La parole est libre et si l’émotion est palpable, les rires complices permettent de se reprendre et d’éloigner le chagrin ; les pros de l’équipe veillent à contenir les échanges.

Une réelle solidarité, émaillée par les confidences, les preuves de confiance et une meilleure connaissance des unes et des autres est née dans ce groupe.
Elles prennent confiance en elles et se reconnaissent et s’acceptent mieux au gré des histoires de vie qui se déroulent en simplicité, sans une once de jugement.

Nous observons aussi qu’une incidence notoire de ce travail de groupe s’exerce dans le vécu propre de certaines ; elles posent des actes : l’une entre en soins, une autre renoue des liens avec sa famille, l’autre, timide de surcroît, devient déléguée des usagers à Archaos etc…

Nous avons obtenu une subvention de la DDCS grâce à la déléguée à la condition féminine et nous envisageons de reconduire cette action.

Les liens que ces femmes ont su créer entre elles et avec nous, y compris hors les murs d’Archaos, ainsi que les mutations que l’ont voit s’opérer nous indiquent que ce nouvel outil de travail est à explorer encore et à perfectionner.

L’animatrice porteuse du projet, remettra prochainement un bilan de cette action que nous aimerions reconduire.

Pour plus d'information, nous vous invitons à visiter cette page.

 

  Repas-Débat du mercredi

Devant le succès et les répercussions positives engendrées sur notre public et notre action, celle-ci a été adoptée comme un nouvel outil de travail et de communication .:
Les rencontres du mercredi se sont poursuivies tout au long de l'année 2011.

Objectifs du débat démocratique :

- Acquérir ou reprendre confiance en soi et en l'autre ;
- Notion de secret ;
- Prise de paroles et maîtrise de l'expression orale en public ;
- Respect de l'autre et de sa parole;
- Partager des histoires de vie et s'en enrichir;
- Savoir se taire et garder un secret.

50 rencontres ont eu lieu dans nos locaux :

Public
Equipe
Invités
Ateliers
cuisine
2010
278
259
35
29
2011
438
273
69
37

 

69 invités extérieurs ont participé aux réunions en 2011.

Entre autres (liste non exhaustive) :

- Christophe du SIAO - Pascale Association ELSA - Stéphanie du PLIE - Fabrice de LA SAUVEGARDE - Anne Laure et Cenda du CHRS LES ADRETS - Karim, Sandra, Frédéric et Christian LES AMIS DE JERICHO - Emmanuel LEBEAU Mairie de Toulon, Politique de la ville -CONSEIL GENERAL DU VAR Gilbert infirmier spécialiste des MST, Noomen Service Insertion, Gérard NAVARRIN - Manon et Sylvaine, infirmières SILOË - Juliette FONDATION ABBE PIERRE - Brigitte ROUSSELLE écrivain - Tristan, Maurice et Jean Jacques des RESTO DU CŒUR - Anne DE FOLIE, Tim et Cécile MAISON SAINT LOUIS - Patrick DUCROT APREEV - Benjamin et Sarah de TOTEM ET TABOU - Pascale AVASTOFA -SILOË - Christophe infirmier CHRS ACCUEIL PRO - Fatia de l'OFII - Annick et Thierry de DEFI 83, nos Administrateurs, des volontaires, des invités " surprise "…


Les rencontres sont organisées selon des règles et des procédures précises :

Invitation des participants : les participants sont conviés après décision de l'équipe.
Seules les personnes respectant plutôt bien le code archaote peuvent participer.

Accueil des participants à 13h15 après l'accueil collectif du matin et le nettoyage du local.

Présentation de l'objet de la réunion : Cette présentation peut être faite indifféremment par un membre du public ou de l'équipe.
Présentation des règles de base du débat démocratique, engagement de chacun à garder le secret sur les témoignages entendus lors de la réunion.
Présentation éventuelle des invités extérieurs.

Repas collectif composé d'un plat préparé depuis la veille ou le jour même par un ou deux membres du public sous la responsabilité d'une animatrice.
Le budget du repas pour 20 personnes doit se situer entre 30 et 35€ pour apporter la preuve qu'il est possible d'organiser un moment de convivialité avec peu de moyens.

Choix de l'ordre du jour : les participants proposent des ordres du jour qui sont soumis au vote. Les sujets varient souvent. (de l'amour aux souvenirs d'enfance en passant par l'actualité).

Débat : dès la fin du repas, si il y a des nouveaux venus, quelques anciens donnent l'exemple de présentations " anthropologiques " ; il n'est pas question de présenter un CV de type traditionnel mais plutôt parler de " l'intime collectif " : région ou pays d'origine, famille, enfance…


Bénéfices :

Les bénéfices réels et constants se sont révélés autant pour le public que pour notre pratique professionnelle, renforçant la cohésion du groupe permanents/accueillis.

 

  Santé

Les objectifs :

Validation de projet, autonomie sociale, valorisation de l’individu par le service rendu et rémunéré, logement autonome, orientation ou réorientation professionnelle, formation, intégration dans une équipe, lien renforcé entre l’équipe et son public.

 
2007
2008
2009
2010
2011
nombre de dossiers CMU montés ou remis à jour
RSA/Hors RSA
64
99
99/30
93/34
70/48
nombre de personnes orientées vers des soins adaptés.
178
361
251
381
804
nombre d’accompagnements aux soins
43
66
52
96
63
Nombre de prises de rendez-vous santé
NC
NC
220
232
267
Préservatifs masculins et féminins distribués
3 000
3 000
3 000
3 000
3 000
problématiques de santé visibles
80%
80%
+ ou - 80%
80%
80%
Visites hôpitaux, cliniques
60
67
78
75
12
Appel aux services des pompiers
10
15
17
29
11
Infections parasitaires avec désinfection (personnes,
locaux, linge…
5
7
14
12
78
HOSPITALISATIONS
NC
NC
NC
56
69

Les besoins en soins correspondent souvent aux nécessités basiques insatisfaites, à une mauvaise hygiène, une mauvaise alimentation, et à des conduites addictives fortes.

Le constat est avéré : plus les personnes en situation précaire sont psychologiquement et affectivement déséquilibrées, moins elles prennent soin d’elles-mêmes : de leur santé, de leur hygiène et de leur apparence.

Dans le cadre de l’habilitation CMU attribuée à l’association, l’assistante sociale procède à l’instauration et au renouvellement des droits à la CMU.
En dehors du traitement de ces dossiers, un suivi santé est effectué avec : des repérages de la nécessité de soins, des prises de rendez-vous, des orientations vers des médecins généralistes et spécialistes de ville et des accompagnements physiques par un membre de l’équipe lorsque c’est nécessaire.

Le repérage et l’analyse de la résistance à se faire soigner sont l’objet d’échanges en réunion d’équipe. Un travail de prévention journalier s’articule non seulement auprès des personnes suivies mais aussi des usagers de l’accueil de jour. Parallèlement, l’équipe rend visite aux malades ou aux personnes en cure pour maintenir les liens et parce qu’ils n’ont souvent pas d’autres visites.

On constate des problèmes de malnutrition (voire de dénutrition) chez 80% de notre public auquel nous donnons régulièrement des conseils diététiques.

Nous demandons des aides alimentaires au réseau de partenaires (secours populaire, catholique, Coix-Rouge, Coup de Pouce, et Restos du Coeur). Nous les orientons aussi vers le bus de nuit du SAMU social.

La relation de confiance entre les membres de l’équipe et les usagers permet d’aller plus loin dans les confidences et dans la connaissance des problématiques profondes (ruptures affectives et familiales, addictions, IST, affections graves…).
La fidélité et la régularité des visites permettent à l’équipe de suivre l’évolution de l’état des personnes et de «tirer à temps des signaux d’alarme».

Un animateur et un volontaire de l’association ont suivi une formation aux « techniques d’animation en éducation pour la santé » organisée par le CODES du 03 au 5 mai 2010.

Les objectifs :

- Assurer la coordination avec dispositifs existants afin de favoriser l’accès aux soins et leur continuité.
- Faire de la prévention.
- Promouvoir une bonne hygiène de vie.
- Faire en sorte que l’état de santé de nos usagers s’améliore.


Santé psychique

Les objectifs :

Médiation/orientation vers des consultations spécialisées (psychiatre de ville Promosoins / Siloë) ou médecins de ville.

Repérage de la souffrance psychique.

Au moins 20 % de notre public souffre de problèmes psychologiques ou psychiatriques identifiés.

Leur présence a une incidence parfois gênante sur l’ambiance de l’accueil collectif.
L’équipe rencontre beaucoup de difficultés pour inciter ces personnes à entrer en soins ou à y retourner.
Nous sommes trop souvent confrontés à des personnes AAH sous tutelle souffrant de décompensation à la suite d’une fugue d’un service spécialisé.

Repérage de la souffrance psychiatrique.

- Repérage de la nécessité d’une prise en charge plus spécialisée
- Ecoute de la souffrance psychique lorsque la personne est en crise : contenir les crises afin d’éviter les passages à l’acte (suicidaires, violents, prise de toxiques …) inhérents aux périodes critiques de la situation d’exclusion
- Favoriser le maintien du sujet dans le parcours de soin par un suivi personnalisé.
- Appels aux infirmiers référents quand une personne n’a pas reçu ses soins habituels et arrive en crise.
- Interventions à la demande de l’équipe des infirmiers de l’équipe de Siloë dans le cadre de l’accueil de jour.

 

  Expositions - Courts Métrages


Pour plus d'information, nous vous invitons à vistier cette page.

 

 

 

 

 

 

 

 



ARCHAOS - 11 bis, rue Pierre Sémard - 83000 TOULON - Tél. 04.94.91.26.80

APE : 913 E - SIRET : 39919062800020